En Valais, les mineurs se prennent des mines trop facilement

Posté par le dans Stève Berclaz et Alcool, Jeunes, Valais

A propos de cette vidéo

Addiction Valais le révèle dans un communiqué : lors d’achats tests réalisés dans le canton en 2012, beaucoup de commerçants ont accepté de vendre de l’alcool à des mineurs : 37% lors de la première vague de test, 13% dans la seconde. Stève Berclaz, bassiste du groupe Black Lion Genocide, entrepreneur à Sembrancher et gérant d’une station service dans le même village, fait le point sur ces jeunes qui se prennent des mines malgré l’interdiction.

Plus d’infos : le communiqué d’Addiction Valais [lien externe]

GD Star Rating
loading...
En Valais, les mineurs se prennent des mines trop facilement, 4.4 out of 5 based on 18 ratings

Laisser un commentaire

  • (will not be published)