Les universitaires pas tous inquiets après la votation contre l’immigration

Posté par le dans Autres et Immigration, Suisse-Allemand, UDC, Zurich

A propos de cette vidéo

Si Patrick Aebischer, le président de l’EPFL, s’inquiète de l’avenir universitaire en Suisse après la votation contre l’immigration de masse, ce n’est pas le cas de tous ses pairs outre-Sarine.

Un exemple avec Walter Wismer, professeur de génie civil à l’ETH, qui avait soutenu cette initiative.

GD Star Rating
loading...
Les universitaires pas tous inquiets après la votation contre l'immigration, 4.6 out of 5 based on 20 ratings

Laisser un commentaire

  • (will not be published)